jeudi 7 février 2008

Politique étrangère

N'en déplaise à Franssoit, voici une modeste contribution féminine à la politique, étrangère de surcroît.

A la politique, même quand on est une femme on peut comprendre plein de choses. L'intérêt d'avoir une boîte de cigares, par exemple. Et ça, aussi :

En plus, ce qui est bien, c'est qu'on peut (inter) changer les personnes autant qu'on veut, le sens n'est pas modifié ;-)

5 commentaires:

nea a dit…

où est-ce que tu as trouvé cette tof?

Diane a dit…

dans ma boite mail, ce matin !

Franssoit a dit…

C'est qui, le gros qui est juste sympathisant ?

Nicolas a dit…

C'est encore beau l'amour.

Monsieur Poireau a dit…

J'aime bien l'espèce de sourcil froncé, légèrement inquiet, de Georges Bush.
:-)