vendredi 7 août 2009

La fracture de la verge

Décidément, le sexe est dangereux. Outre les maladies sexuellement transmissibles, il y a les accidents de parcours.

L'information est suffisamment importante pour que j'en interrompe mes vacances.

Depuis le temps qu'on nous dit qu'il n'y a pas d'os dans le pénis et que la fracture n'est donc, en conséquence, pas possible, voilà que l'on nous annonce le contraire. Et c'est super sérieux, comme histoire, même qu'il y a des médecins et infirmières qui nous expliquent.


L'alcool et la drogue, ainsi que les liaisons illégitimes en seraient les principales causes.

Source : 20minutes

4 commentaires:

Nicolas a dit…

Ah ! Merde...

Monsieur Poireau a dit…

Je cite 20Minutes :
«Le pénis prend des allures de grosse aubergine», raconte le Dr Droupy, décrivant l'hématome qui se forme alors. «J'ai vu un patient arriver avec des testicules comme des pastèques», renchérit Elizabeth. […]

Comment veux-tu faire comme commentaire intelligent sur un sujet ainsi présenté, hein ? Surtout quand on se pseudonymise en Monsieur Poireau et qu'on est lié ici avec le pénis !!!
:-))

[Cela dit, cela fait parait-il très très mal…].
:-))

Mlle ciguë a dit…

Mince !
Il va falloir que j'aille vérifier chez Poireau !

Mlle ciguë a dit…

Pardon... Je recommence!

Grooosssssse ! Il va falloir que j'aille vérifiez chez poireau...