vendredi 14 décembre 2007

Le gouvernement interdit le bilinguisme électoral en Alsace

Quand je pense aux efforts qui sont déployés dans certaines régions, dont l'Alsace, pour faire perdurer le dialecte, l'enseigner aux jeunes.

Quand on sait que beaucoup de personnes âgées ne maîtrisent pas bien le français au point de s'abonner à l'édition alsacienne de leur quotidien.

Que penser de la mesure qui consiste à interdire, en catimini, l'utilisation du bilinguisme lors des campagnes électorales ?

3 commentaires:

Nicolas a dit…

Ce n'est pas si simple que ça ! C'est constitutionnel : "la langue de la République est le Français". Aucune autre région que l'Alsace n'a ce genre de droit.

En outre, la France n'a jamais signé le machin Européen des langues régionales (c'est un truc qui dure depuis longtemps, je crois que c'était même avant le grouvernement Jospin et que ce dernier avait refusé de signé).

Diane a dit…

Faudrait que je fouille pour voir s'il n'y a pas quelque avantage à montrer du doigt du côté de la Capitale !

Pallas a dit…

C'est dommage...ça fait partie du patrimoine linguistique régional de la France, mais t'inquiète on finira tous américain !
Moi j'aime bien l'euskadi en seigné au pays basque !